Si tous les EX étaient comme ça…

1402367486_frontIl y a déjà 10 ans que Richie Hawtin n’avait rien publié sous son célébrissime pseudonyme Plastikman, alors rien de surprenant à ce que la planète Techno soit en émoi devant la parution d’un nouvel album plutôt inattendu — on l’a annoncé seulement une semaine avant son lancement — et capté en direct lors de deux performances au Guggenheim Museum, en novembre 2013, date qui, incidemment, correspondait presque jour pour jour avec le lancement du tout premier album de Plastikman, Sheet One, vingt ans auparavant.

Avec le recul, on peut établir qu’il y a deux périodes distinctes dans l’oeuvre de Hawtin/Plastikman, la première plus Techno et orientée sur les pistes de danse (Sheet One, Musik, Recycled Plastik), et la seconde plus planante et cérébrale (Consumed, Closer), tandis que son album Artifakts [bc] était une oeuvre transitoire qui avait un pied dans la première période et un autre dans la seconde.

Pour lire la suite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *