Monsieur Seb’s Daily Music Suggestion: a Thing of Beauty

7thdream

Nostalgia?

I don’t think so. I’m not that type.

For some reason not worth explaining here, I felt like listening to some Love & Rockets this morning.

To my surprise, the only album I have in my iTunes library is Seventh Dream of a Teenage Heaven, their first album from 1985.

I do have their whole discography on CD, just not in iTunes. Note to self: rip L&R albums soon.

Now, 7th Dream is a great album, although it is not my favourite (Earth, Sun, Moon is), but it does contain their most beautiful song and a beauty in and all of itself, regardless of musical genre.

I’d more or less forgotten about it since I hadn’t heard it in a long while, so I was literally blown over all over again when it came on, so I just had to share it with y’all! 🙂

Love & Rockets – Saudade

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

7 thoughts on “Monsieur Seb’s Daily Music Suggestion: a Thing of Beauty”

  1. Et bien! Sur qui je tombe en cherchant la pochette originale de cet excellent album? Monsieur Seb!

    Depuis quelques jours, je ne sais trop pour quelle raison non plus, j’ai une rage “Love and Rockets”, qui était un de mes groupes préférés il y a… 20 ans. 🙁

    J’ai encore tous leurs vinyles, ainsi que l’excellent “The Album Pop” de Tones on Tail. J’avais acheté tous leurs CD (sauf le dernier), et là, je viens de racheter quelques albums remasterisés sur iTunes Store. La version remasterisée de “Seventh Dream of the Teenage Heaven” comprend quelques mixs de plus et une version plus longue de “Balls of Confusion” tandis que la pochette est différente que celle de l’album original, d’où mon arrivée ici.

  2. Merci Martin! Mais y’a un truc qui me chicote: acheter un album remasterisé, même en 320k, mettons, c’est pas un peu intuile?

  3. Disons que si ça ne paraissait pas à mes oreilles, je n’en aurais pas acheté plus d’un!

    Au delà de cette logique implacable, je peux quand même avancer avec certitude que les albums de Love and Rockets que j’ai achetés hier sur le iTunes Store sonnent mieux que les CD que j’avais achetés il y a plusieurs années. Du moins, pour être honnête et viser l’objectivité sur ce sujet, je devrais préciser qu’ils sonnent mieux que les numérisations que j’avais faites moi-même de ces CD.

    Pour être 100% sûr, il me faudrait comparer avec les CD que je possède encore. Mais il vont rester dans leurs boîtes, en arrière, dans ma shed. Car j’avais déjà conclu il y a quelques années qu’en compressant bien, c’est à dire en AAC 256 kbps, je ne perdais à peu près rien. D’ailleurs, je ne partage pas cet engouement pour le FLAC par certains puristes. OK, un MP3 128 kbps, ça sonne le cul, mais un AAC 256 kbps, c’est en théorie l’équivalent d’un MP3 512 kbps en terme de qualité et je crois que, pour la musique que je possède, qui n’est pas de la musique symphonique non plus, c’est amplement suffisant. Or, depuis quelques mois, le AAC 256 kbps (et sans contrainte de copies) est la norme du iTunes Store.

    J’en suis venu à cette conclusion avant de changer de système de son, faut aussi dire, et il serait peut-être intéressant de refaire ces comparaisons à l’aide de ma chaîne harman/kardon, mais je suis confiant que ces rachats de versions remasterisées valent la peine. En tout cas, comme ça fait longtemps que j’ai décidé que ma discothèque ne serait que numérique, dans iTunes, le gain en richesse et en profondeur du son est appréciable et apprécié, autant pour Love & Rockets que les Beatles ou Jesus and Mary Chain, et ce même sans acheter les CDs!

    Je n’ai plus de table tournante depuis vingt ans, alors je ne voudrais surtout pas tenter de convertir quelqu’un qui croit en l’absolue supériorité du vinyle! 😉 Si toi tu peux écouter tes vieux vinyles de Love and Rockets sans plus d’embûches, c’est probablement la meilleure façon de le faire! Mais encore là, je serais très curieux de comparer alors ce vieux vinyle avec un CD remasterisé ou même, tant qu’à faire, sa copie numérique compressée telle qu’achetée sur le iTunes Store.

  4. Ma question ne cherchait pas à te «coincer», j’avais besoin d’une oreille avertie! J’ai encore une table tournante, j’achète encore du vinyl à l’occasion, mais j’aime la clarté du numérique, même si en théorie bla bla bla… Les puristes comme tu dis… Moi, mes puristes, c’est mes zorèyes, pis si tes zorèyes trouvent que les rééditions en numérique (de L&R je veux dire) valent la peine, ben ça m’intéresse!

  5. Hé, hé! Je sais bien que tu ne voulais pas me coincer. Mais je redoutais quand même ton passé aux tables tournantes et tes oreilles bioniques. Ça se peut que le vinyle demeure imbattable! Mais, pour résumer: comme j’avais déjà l’habitude d’écouter Love and Rockets en AAC 256 kbps, ben la version AAC 256 kbps remasterisée sonne mieux, oui!

    Je t’ai préparé un petit quelque chose à consommer vite car il se trouve sur le serveur au travail. À garder pour toi aussi, car même si les tounes acheté sur le iTunes Store n’ont plus de limitations quant à la copie, elle conservent des informations sur l’acheteur, dont le courriel.

    http://dev.ntic.org/saudade.zip

    Une fois que tu l’auras téléchargé, fais-moi signe (par courriel) et je l’enlèverai tout de suite du serveur.

    Pis si t’es gentil, je pourrai t’en placer une autre de ton choix. 😛

  6. Merci! À première écoute, je note tout de suite une différence frappante dans l’EQing, les hautes sont plus cristallines, et on dirait que les mids sont atténuées, ou alors c’est l’effet perceptuel de l’augmentation des hautes), en effet, même sur un 256, ça sonne mieux de toute évidence!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *